ChC @ D.R.
La maîtrise du conducteur
   et celle de son véhicule


* Un devoir de vigilance
   de chaque instant





Le conducteur doit rester constamment maître de sa vitesse.
et régler cette dernière en fonction de l'état de la chaussée,
des difficultés de la circulation et des obstacles prévisibles.

Le Code de la Route
, art. 413-17



Se donner les moyens de maîtriser sa vitesse permet d’augmenter la sécurité de chacun.
Les deux facteurs principaux sur lesquels vous pouvez agir :
* le conducteur : temps de perception et de réaction face au danger
* le véhicule : état des freins et des amortisseurs.

Pour un conducteur fatigué ou distrait (usage d'un téléphone, réglage de l'auto-radio ...),
ou encore sous l'effet de médicaments par exemple ... il est de l'ordre de 1,5 seconde.

Les tableaux qui suivent vous donnent la distance d'arrêt, selon la durée du temps de réaction,
aux seuils des principales vitesses "légales" en milieu urbain.


* Temps de perception-réaction d'une seconde

Le temps moyen de réaction généralement estimé, tel qu'appris notamment dans les écoles de conduite, est d'1 seconde.
Il s'applique - il convient de le souligner expressément - pour un conducteur attentif

Vitesse Temps de réaction "normal" d'1 seconde
(Temps de réaction + de freinage = distance d'arrêt)
 8,33 + 5 = 13,33 mètres
 14 + 14 = 28 mètres
 19,50 + 28 = 47,50 mètres
Attention : par temps de pluie, le temps de freinage peut augmenter de 50 à ... 100 % !




* Temps de perception-réaction d'une seconde et demie

Fatigué de la journée ou de la semaine, absorbtion de médicament, un peu d'alcool (à doser légale bien sûr),.
ou encore distsrait par un coup de fil (même avec kit mains libres), le réglage de l'auto-radio ...
votre temps de réactioni atteint très facilement 1,5 seconde, voir plus ...

Vitesse Temps de réaction "légèrement altéré" d'1,5 seconde
(Temps de réaction + de freinage = distance d'arrêt)
 13 + 5 = 18 mètres
 21 + 14 = 35 mètres
 29 + 28 = 57 mètres
Attention : Avec le gravillon, la pluie, ou le verglas le temps de freinage peut augmenter de 50 à ... 100 % !


IMPORTANT : les distances ci-dessus s'entendent
sur chaussée sèche, avec des freins et des pneus en bon état.
Les valeurs relatives au freinage sont données pour
une décélération de 7 m/s/s, selon la norme retenue par l'ODCE.

A.B.S. : L'ABS ne réduit jamais la distance de freinage.
Il permet uniquement de contribuer au contrôle de la trajectoire
en évitant un blocage des roues.

RAPPEL : Pour pouvoir anticiper efficacement il faut toujours laisser
une distance de sécurité de 2 secondes avec le véhicule qui précède.
[- Vitesse en ville - guide pratique]