ChC @ D.R.
Le risque-piéton
   (et autres usagers vulnérables)


* L'obligation de prévention
   du conducteur motorisé




Le chauffeur est la partie la plus dangereuse de l’automobile.
Piéton : automobiliste descendu de sa voiture.
Automobiliste : piéton remonté dans sa voiture.

Léo Campion
, Chansonnier et caricaturiste français



La confiance du conducteur dans sa capacité de maîtriser son véhicule en situation d'urgence ne doit pas occulter une donnée fondamentale : la capacité très limitée du corps humain de contrecarrer les forces libérées lors d’un accident.

Les tableau et informations qui suivent permettent de mettre en évidence l'effroyable fossé qui relie une faute "bénigne" de conduite et un accident, certes le plus souvent simplement matériel, mais hélas trop souvent encore corporel.
Probabilité d'être tué d'un piéton dans une collision
avec une voiture de tourisme

   Source : BPA - Bureau Suisse de Prévention des Accidents
   [Différentes études]



Le saviez-vous ?

Chaque année, environ 7500 enfants-piétons sont blessés (5700 légers, 1800 graves) et 150 décèdent... Mais ces chiffres ne rendent pas compte des séquelles physiques et psychologiques... Source : Maif
7500 par an = + de 20 par jour !

Le sur-risque du 4 x 4 urbain


En 4 x 4 le risque de blessure graves ou mortelles d'un piéton est plus lourd qu'avec un véhicule de tourisme "classique". "Equipé" d'un parre-buffles, un choc de 20 km/h seulement peut tuer net un piéton !

Ce sur-risque n'est pas une exclusivité de ce type de véhicule, il concerne également les autres véhicules à calandre sur-élevée et notamment des utilitaires.

Surpris qu'un choc à 50 km/h puisse être aussi dangereux ?
Cela équivaut a sauter du troisième étage de cet immeuble ...

Certes d'aucuns objecteront que très souvent (70 % des cas selon une étude canadienne) le piéton est lui-même l'artisan de l'accident dont il sera victime. Il convient de rappeler qu'un accident demeure le plus souvent multifactoriel - car le conducteur doit savoir en toute circonstance anticiper le risque prévisible et maîtriser son véhicule - et en outre qu'en amont des questions de responsabilité civile ou pénale, ce qui demeure essentiel est tout ce qui peut permettre d'éviter un accident ou d'en réduire les conséquences dommageables.
[- Vitesse en ville - guide pratique]